# Qui nous sommes


                                                      Le monde des revues de poésie et de la littérature bouge. Nous-mêmes sommes en réorganisation de tâches au sein de notre collectif. Notre nouvelle adresse mail de contact est filigraneslarevue(arobase) laposte.net. Nos publications et leur rythme changent. Le N°110 sera le dernier de l’ancienne série.   Que sera Filigranes en 2022 ? Une partie sera-t-elle trois fois par an accessible sur notre site et téléchargeable ? Un numéro papier annuel se dessine-t-il ? Tout est encore en discussion au sein du collectif. Notre nouveau visage se précisera entre le printemps et l’été 2022.       Cordialement votre et en vous remerciant, lectrice et lecteur de votre soutien et votre désir de création partagée. Le collectif de la revue    

FILIGRANES Évolue !


  FILIGRANES est produite par un collectif de bénévoles, passionnés du « lireecrire » et désireux d’en partager l’accès par le biais d’ateliers, de publications, de rencontres, de lectures publiques. Elle n’est pas éditrice de recueils. Pour ceux qui souhaitent soutenir le projet de la revue dans la durée, l’abonnement se fait par courriel ou par lettre. Les Bulletins d’abonnement et de commande ainsi que la présentation de la revue en PDF sont à télécharger ci-dessus. On soutient la revue et le projet du collectif de Filigranes en s’abonnant. Mais aussi en faisant s’abonner les bibliothèques et en proposant des événements Le prix de l’abonnement # France (4 numéros) : 30  €. # Étranger : (4 numéros) 33 €. #Étudiants / Chômeurs : (4 numéros) 20 € # Abonnement de soutien : (4 numéros) 46 € # Tarif pour les bibliothèques : 27 € pour 3 numéros (soit un an). Uniquement par virement. […]

Participer, soutenir la revue




  Le 7 septembre 2013 nous avons accompagné Odette Neumayer, co-fondatrice en 1984 de Filigranes dans sa dernière demeure au coeur de la campagne aubagnaise, au milieu des pins du cimetière de Fenestrelles Nous l’avons fait, les uns par la pensée, les autres, ceux qui habitent en Provence, en venant lui rendre hommage, lui dire un mot, lui témoigner de notre très grande tristesse. Odette se savait atteinte d’une maladie sans merci, elle s’étonnait que tant de personnes lui témoignent leur affection, elle se voyait comme une parmi bien d’autres oeuvrant pour un monde plus juste, pour une école qui émancipe, pour une écriture qui honore les femmes et les hommes dans leur vie et leur histoire. Ni plus, ni moins. Odette avait la conviction qu’il faut soutenir ceux qui savent que les échanges, la création, le partage sont porteurs d’avenir. C’est à cette source qu’elle puisait son infatigable énergie, […]

Hommage à Odette Neumayer



 Interview Mai 1994   « L’homme et sa création sont sans âge, sans vieillissement et sans usure. » Marcel HANOUN (cinéaste) « Contre la censure de velours » Le Monde Diplomatique Avril 1994     A l’occasion du 10ème anniversaire de la création de de la revue, en 1994, nous avons publié un entretien avec trois des fondateurs de FILIGRANES. Nous reprenons cet entretien ici. Il informera le lecteur du projet de la revue et des circonstances dans lesquelles le projet de publier cette revue est né. André BELLATTORE (AB), André CAS (AC), Odette NEUMAYER (OZN)) et Michel NEUMAYER (MN) répondent aux questions des personnes présentes lors du séminaire de mai 1994. Cet entretien enregistré a été retranscrit par Sabine Gaulier.(mai 1994)   Comment la revue « Filigranes » a-t-elle été conçue? Odette Zummo-Neumayer – Filigranes est née de l’intuition qu’une écriture, pour éclore, a besoin de trouver des lieux d’accueil, de rencontre. C’est donc un […]

Aux origines de la de la revue


Un entretien à plusieurs voix réalisé par Nicole Brachet rend compte des premiers temps de la fabrication. Celle est aujourd’hui numérique.   Le travail rédactionnel reste en revanche depuis les débuts le même. Fruit d’une élaboration collective, Filigranes passe par différentes phases de conception mais aussi de fabrication. Nous voudrions repérer, évoquer et analyser ces étapes qui mobilisent des compétences et des savoir-faire méritant d’être explicités. Ce Cursives, composé de textes et d’entretiens, revêt donc un caractère particulier, puisque la revue s’interroge sur elle-même à travers les témoignages de ceux qui la font exister. Nicole Brachet
   Vous ouvrez votre boite aux lettres, vous y trouvez une enveloppe kraft affranchie à 0,75€, qui pèse 98 g, avec une étiquette à votre nom et sur laquelle vous est rappelé que votre abonnement se termine avec le n°… Vous auriez bien envie de l’ouvrir immédiatement, mais plus probablement, vous allez devoir attendre, […]

Retour sur une une fabrication artisanale (2004)