Notre actu


  FILIGRANES est produite par un collectif de bénévoles, passionnés du « lireecrire » et désireux d’en partager l’accès par le biais d’ateliers, de publications, de rencontres, de lectures publiques. Elle n’est pas éditrice de recueils. Pour ceux qui souhaitent soutenir le projet de la revue dans la durée, l’abonnement se fait par courriel ou par lettre. Les Bulletins d’abonnement et de commande ainsi que la présentation de la revue en PDF sont à télécharger ci-dessus. On soutient la revue et le projet du collectif de Filigranes en s’abonnant. Mais aussi en faisant s’abonner les bibliothèques et en proposant des événements Le prix de l’abonnement # France (4 numéros) : 30  €. # Étranger : (4 numéros) 33 €. #Étudiants / Chômeurs : (4 numéros) 20 € # Abonnement de soutien : (4 numéros) 46 € # Tarif pour les bibliothèques : 27 € pour 3 numéros (soit un an). Uniquement par virement. […]

Participer, soutenir la revue


  2020-2021 # Saison 2021 # 
 »Focales » Une réflexion sur l’écriture et la création dans le miroir du monde. Un l’espoir ? Le transformer, de l’amender, à notre modeste échelle certes : par la création ; par les liens que nous y tissons au-delà d’actuelles turpitudes qui affectent le vivant. Une question d’échelles, de temps et d’espace. Une réflexion sur nos choix, nos postures d’écrivants.   (Parus) N°108 : À l’échelle –  Profondeur de champ – microscope/télescope – à la loupe – scrutation – tentative d’épuisement d’un lieu – nommer le manque – regard vers le passé – panoramique – plan large – zoom – cinémascope – double foyer – à portée de main – longue portée – en surplomb – changer de focale – envergure – construire un point de vue entre relatif et universel –   (À paraître en décembre 2021) N°109 : Champ/hors champ  – Angle mort […]

Nos calendriers pour envoyer des textes :



  Dernier N° à paraître à l’hiver 2021 N° 109 – Ça peut toujours servir Obéissons à nos épluchures » nous conseille Gaston Chaissac. On ne laisse pas tomber, car rien ne se perd mais tout se transforme. On réinvestit, on s’expose aux regard des autres et on le sait ! Fait-on encore du neuf avec vieux ? C’est l’économie réinventée.  Quelques pistes et possibles impulsions : Recyclages ou comment accommoder les restes ? – À feu doux – Mijotages en écriture.  Réécritures et compost – Obsolescences récusées – Compressions – Vélocyclages – S’étranger le regard – Redécouvrir les vieux pulls –